Galerie du Galion

Accueil > L.S.F > Compte rendu N°3

Compte rendu N°3

samedi 30 juillet 2005, par Emile Proust

Compte rendu de la réunion L.S.F. du 29 juillet 2005 à 19 heures,
A l’Atelier « La Blanchisserie », 9, rue Durand, 34000 Montpellier.

Présents :
Maurice-Frédérick Calatchi, Guillaume Estévenon, Claude H. Bartoli, Erick Stoecklin, Emile Proust, Françoise Dagues, Pierre Flament, Edith René, François René.
Excusés :
Joël Bastard, Laura Vassiliu, Jean-Charles Merle, Denis Smutek, Pierre Girardot, Régis Ayats.

Ordre du jour :
- Première exposition d’objets, présentation d’objets.
- Découverte d’objets de la collection Guillaume Estévenon.
- Questions diverses.

Exposition d’automne 2005 :
Rappel : lieu, Galerie du Galion, 12, rue Durand ; dates de début et fin, non arrêtées ; thème, « Visages et fonctions » ; nombre d’objets, une quarantaine.

- François René nous a présenté de manière très méthodique une large palette de nombreux objets. La plupart conviennent parfaitement au projet et il nous faudra faire une sélection parmi son inventaire. Le temps consacré à la visualisation des objets (la plupart très beaux) d’Edith et François ne nous a pas permis de suivre plus loin d’autres propositions pour l’expo. Nous tenterons d’y remédier cordialement en nous rencontrant de manière informelle avant la prochaine réunion de l’association, dans le but d’offrir un panel aussi riche que varié d’objets aux visiteurs. Ceci malgré les contraintes de volume et surface pour exposer. Ceci sans tomber dans la tentation de l’éclectisme à tout va.
- Nous comptons aussi sur certains objets en provenance des collections de G. Estévenon, R. Ayats, C. H. Bartoli, E. Stoecklin, J. C. Merle, P. Flament, E. Proust, etc... et pour diversifier, quelques toiles de F. Dagues et J. C. Merle.
- Nous restons ouverts à toutes nouvelles propositions.

Objets de la collection Guillaume Estévenon :

JPEG - 36 ko
Pipes de la collection Guillaume Estévenon

Comme prévu, Guillaume avait promis de nous faire découvrir un lot de pipes en bois de type européen nommées Kindzu par les BaYaka et leurs voisins de la région nommée autrefois Kwango-Kwilu par les colons belges. Bois, fer aluminium, laiton et bien sûr, odeurs anciennes des fourneaux culottés avec les décennies d’utilisation. Une dizaine d’objets nous permirent de voir comment les Ba-Yaka se sont attribué cet objet qui leur était parvenu avec les colons à la fin du XIXe siècle. Fourneaux sculptés de personnages dans le style des Yaka, bois polis, patinés par la prise en main, une étrange pipe-fusil, ce fut encore un bon moment de découverte à la suite des ivoires de Régis Ayats, le mois précédent.

JPEG - 44.8 ko
Pipe Yaka-Lunda. Col. G. Estévenon

Sa devinette du jour, une sculpture anthropomorphe, de sexe féminin, en bois dense à patine très sombre, d’environ 70 cm de hauteur, aux yeux globuleux sculptés en ronde-bosse, la bouche formant une sorte de bec en demie sphère et la tête engoncée dans le tronc. Les épaules se dégagent hautes de cet espace sans cou. Les jambes restent fléchies sous un fessier pesant, néanmoins harmonieux. Guillaume soupçonne une figure du Grassland camerounais. François pense à une sculpture de l’aire Yaka en R. D. Congo. Nul n’aurait tenté de les départager dans leurs avis. Après coup et recherches, ce pourrait être une forme sommaire de statue Suku (François était proche de cette solution en évoquant les Yaka) de R. D. Congo, l’exemple possédant de nombreuses analogies avec la figure 1040, page 583 de l’ouvrage L’Art Africain, Kerchache, Collection Mazenod. A confirmer.

Cameroun ou R. D. Congo ? Hum, peut-être Suku..........

Questions diverses :

- Nous avons eu en retour de la Préfecture de l’Hérault, pour notre déclaration de création d’association, un récépissé portant le numéro : 0343034699. Nous restons dans l’attente d’un numéro d’inscription définitif au Journal Officiel de la République.

Prochaine réunion : vendredi 2 septembre 2005, 19 heures (lieu à définir).

Proposition ordre du jour :
- consultation des documents en retour pour l’expo d’automne et sélection définitive.
- arrêter fermement les dates de début et de fin de l’exposition.
- recenser d’éventuels supports pour nos manifestations.
- recenser les adresses des invitations pour cette exposition.

Le secrétaire :
Le président :