Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Terres cuites > Couple Gwari

Couple Gwari

E-396

mercredi 14 février 2007, par Emile Proust

Figures de couple d’ancêtres des Gwari Genge, terre cuite, Nigeria :
( Terracotta ancestors figures, Gwari Genge, Nigeria )

Poteries figurant un couple d’ancêtres chez les Gwari Genge au centre du Nigeria. Les deux personnages se tiennent assis chacuns sur un cylindre pourvu d’un disque à la base et au sommet. Les jambes et les bras sont filiformes. Chez l’homme, les mains reposent sur les genoux. Chez la femme, les mains reposent sur un abdomen proéminent. Des dessins de scarifications rayonnent tout autour de l’ombilic. L’homme est vêtu d’un court chasuble.
Au-dessus de longs cous, les têtes sphériques, creuses comme les troncs, ont un visage semblable à ceux des sculptures en terre des Dakakari. Les bouches rondes et grandes ouvertes impressionnent par leur béance. Cette même impression de mystère est figurée par les orifices des yeux.Des scarifications sont inscrites sur les cuisses et le tronc.

Ces figures étaient placées soit à l’intérieur des cases funéraires des chefs, soit dessus, au faîtage de la construction. Elles étaient réalisées par la population féminine qui maîtrise l’art de la poterie depuis des lustres. Un art qui aurait été véhiculé par les migrations des populations de la civilisation Sao, autour du lac Tchad.
Dans le village Gwarin Genge de Kuta, l’utilisation de tombes et de cases funéraires est courante. Lorsqu’un chef meurt, la figure de céramique est enveloppée d’un tissu blanc et retirée de la case funéraire jusqu’à ce que le nouveau chef ait été nommé. Les figures de terre ont servi ainsi à représenter plusieurs générations de chefs.
On remarque une grande similitude entre les objets de terre des Dakakari vivant plus au nord ouest du Nigeria et ceux des Gwarin Genge. Cela est dû au fait que ces deux peuples ont des origines communes, provenant des abords du lac Tchad.


Vendu

Portfolio