Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Etrier poulie Sénoufo

Etrier poulie Sénoufo

E-283

lundi 14 juillet 2008, par Emile Proust

Etrier de poulie de métier à tisser, Sénoufo, côte d’Ivoire :
( Senufo heddle pulley, Ivory Coast )

Cet étrier de poulie de métier à tisser provient de chez les Sénoufo installés au nord de la Côte d’Ivoire. L’objet est sculpté dans un bois dur pour durer le plus longtemps possible. Le haut est en forme de tête d’oiseau, quelque peu stylisé, avec un bec court pouvant toutefois figurer le calao ou quelqu’autre oiseau mystérieux vivant dans les forêts.
Depuis l’étrier, généralement attaché en hauteur à un trépied, parfois à un arbre, se déroulait la chaîne tendue jusqu’au métier à tisser où la trame ne faisait pas plus de 15 centimètres de largeur. Le tissage se faisait et se fait encore en longues bandes qu’on ajustait côte à côte en les cousant.
Selon Prestel dans "l’Afrique : l’art d’un continent", les étriers de poulies de lisse sont devenus de véritables objets d’art qu’on trouve aujourd’hui dans les musées et les collections privées partout dans le monde. Les étriers sont décorés de formes humaines ou animales issues de la statuaire ou de la sculpture des masques. Souvent, les formes choisies le sont car censées protéger le tisserand et l’aider à produire la meilleure qualité de textile.


130,00 €

Portfolio