Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Ikhoko Pendé

Ikhoko Pendé

F-812

mercredi 5 août 2009, par Emile Proust

Pendentif Ikhoko, Pendé, République Démocratique du Congo :
( Ikhoko, pendant amulet, bone, Pende, D. R. Congo )

Ikhoko sculpté dans l’os, de belle patine de surface lisse irisée par de fines fentes anciennes de dessication. Les tons de cette surface varient de fleur de café à café sombre.

Les Ikhoko des Pendé sont des répliques miniatures des masques Fumu, masques de chef (le Djogo), parmi les masques Mbuya, ceux qui sont sculptés dans le bois (différemment de ceux réalisés en fibres végétales).

Le Fumu est un masque puissant qui, lors des cérémonies, clôt la sortie des masques. Porté par un danseur âgé, il évoque la stature du Djogo. Les Ikhoko sont des objets protecteurs, généralement portés par le Djogo, encore par les personnes dans un grade élevé de la société du Bwami. Objets de prestige, ils sont aussi portés après les guérisons afin de bien signifier leur valeur, leur utilité.

Habituellement sculptés dans l’ivoire ancien de défense d’éléphant, les Ikhoko portés en pendentifs ou placés, soclés, judicieusement dans une vitrine, sont des objets dont on ne se lasse pas d’admirer.

Provenance : collection de particulier.


Vendu

Portfolio