Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Ikhoko Pendé

Ikhoko Pendé

F-821

mercredi 19 août 2009, par Emile Proust

Pendentif Ikhoko, Pendé, République Démocratique du Congo :
( Ivory Ikhoko pendant amulet, Pende, D. R. Congo )

Très ancien Ikhoko ayant eu la particularité d’avoir été utilisé comme médicament. La face arrière a été raclée afin que les petits morceaux enlevés soient utilisés dans le but de soigner une personne atteinte de maladie. Sculpté dans l’ivoire de défense d’éléphant, les traits sont polis par l’usage de l’objet. Les tons d’une teinte thé sombre varient vers des tons plus clairs sur les reliefs exposés aux contacts. Le petit signe des Pendé, un cercle pointé en son centre, est figuré en frises sur la coiffe. Usure prononcée dans les trous d’attache de part et d’autre de cette coiffe.

Les Ikhoko des Pendé sont des répliques miniatures des masques Fumu, masques de chef (le Djogo), parmi les masques Mbuya, ceux qui sont sculptés dans le bois (différemment de ceux réalisés en fibres végétales).

Le Fumu est un masque puissant qui, lors des cérémonies, clôt la sortie des masques. Porté par un danseur âgé, il évoque la stature du Djogo. Les Ikhoko sont des objets protecteurs, généralement portés par le Djogo, encore par les personnes dans un grade élevé de la société du Bwami. Objets de prestige, ils sont aussi portés après les guérisons afin de bien signifier leur valeur, leur utilité.

Provenance : collection de particulier.


Vendu

Portfolio