Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Kifwébé Songié féminin

Kifwébé Songié féminin

B-124

samedi 21 mai 2005, par Emile Proust

Installés au sud est de la République Démocratique du Congo, le long de la rive gauche de la rivière Lualaba, les Songié, au nombre de cent cinquante mille, ont créé des statues impressionnantes et des masques aux traits puissants.
Le type de masque Songié le plus connu est celui porté par les membres de la société secrète Bwadi Bwa Kifwébé, appelé Kifwébé. Le visage est recouvert de scarifications linéaires incisées, la bouche est en forme tubulaire carrée et le nez allongé est placé entre des yeux énormément globuleux. On trouve dans cette géométrie dans l’espace les formes qui ont inspiré et inspirent certains peintres cubistes.
Portant une crête centrale, le masque est masculin et féminin si c’est une coiffure lisse. La hauteur de la crête sagittale du masque masculin indique la puissance du personnage représenté.
Durant les cérémonies, le porteur du masque est recouvert de fibres végétales. Avec un masque masculin, les danses et attitudes seront destinées à encourager la conformité sociale. Si c’est un masque féminin, les danses seront alors plus douces et avec l’intention d’améliorer la fertilité des femmes.


Vendu

Portfolio