Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Lobi assise

Lobi assise

D-849

jeudi 18 janvier 2007, par Emile Proust

Femme assise Batéba Lobi aux bras levés, Burkina Faso :
( Sitting woman Batéba (protective fetish) Lobi with the raised arms, Burkina Faso )

Statue nommée Batéba (ou Boteba), pour le Thil (l’esprit) de protection chez les Lobi au Burkina Faso. Les statuettes des Lobi sont souvent sculptées avec un style de travail rudimentaire. Chez les Lobi, chacun peut sculpter. Il n’y a pas cette règle constatée ailleurs où le sculpteur ne peut exercer qu’après avoir eu un long apprentissage chez le maître. Et sculpter soi-même l’objet participe a une meilleure fonction de l’objet, mettant en symbiose l’exercice de la sculpture et le but de se rapprocher de l’esprit (le Thil) avec lequel le sculpteur souhaite être en relation. Néanmoins, malgré cette liberté, on remarque un style bien spécifique aux sculptures Lobi. Tout amateur d’arts premiers saura de suite reconnaître le style Lobi au premier coup d’oeil.

Ce Batéba de femme assise, aux bras levés, a été conçu pour protéger la femme possédant cet objet de toutes malédictions pouvant s’opposer à sa fécondité. Sculpté dans un bois mi-dense, il a été l’objet d’une très belle érosion causée par les xylophages rendant la plastique de cette sculpture très mystérieuse.


Vendu

Portfolio