Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Adouma

Masque Adouma

C-717

lundi 7 août 2006, par Emile Proust

Masque des Adouma au Gabon :

Les Adouma sont établis au Nord des Mitsogho, desquels ils sont séparés par une forêt inhabitée. Ils étaient, avec leurs voisins les Okandé à présent quasiment disparus, les grands piroguiers de la rivière Ogoouée, aussi bien en aval qu’en amont. Ils sont ainsi devenus les transitaires des formes plastiques représentatives des populations du Haut Ogooué. Ces formes se caractérisent, par un jeu des volumes et surfaces brutalement juxtaposées, par plans colorés géométriquement apposés, la saillie horizontale proéminente du front déterminant des orbites franchement situées, séparées par la ligne verticale du nez.

Masque Adouma et Ngoye : des enquêtes menées dans les années 1920-1930 chez les Mbédé (M’Bété, Ambété) du centre, proches des Adouma, font état d’un culte important des reliques. La société du Ngoye est une association fermée de chefs de clan attribuant un pouvoir surnaturel à certains ossements de certains de leurs prédécesseurs défunts. Ces reliques étaient conservées à l’intérieur du torse creux de statues en bois. Les masques Adouma pouvaient intervenir lors des cérémonies du Ngoye.


Vendu

Portfolio