Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Bamana

Masque Bamana

C-713

vendredi 18 août 2006, par Emile Proust

Masque pour le Kore des Bamana à l’Ouest du Mali :

Les Bamana, appelés aussi Bambara par les populations d’origine Maures, pratiquent des rites d’initiation à travers la société du Kore. Les masques liés à ces rites interviennent lors des cérémonies d’initiation et agraires.

Le Kore, dont l’obtention supposait l’acquisition de nombreuses connaissances d’ordre spirituel, était le grade le plus élevé des six sociétés secrètes d’initiation (dyow). Ces connaissances étaient censées permettre aux hommes d’entrer en relation avec les puissances divines et d’accéder à un cycle de réincarnations sans fin. Pour parvenir à ce niveau, les membres de la société Kore devaient se soumettre à des rites longs et douloureux, y compris à une mort et une résurrection symboliques. Les néophytes se répartissaient entre les huit classes du Kore, chacune ayant un emblème différent et révélant un aspect spécifique des pratiques religieuses. Leur statut de surhomme les autorisait, en certaines occasions, à ne pas tenir compte des conventions sociales.

Souvent animalier de conception stylisée, abstraite dirait-on, le masque conjugue diverses formes censées figurer diverses forces de la nature. Celui-ci possède les cornes de l’antilope, symbole de fertilité. Elles sont disposées sur les côtés d’un front bombé surplombant une face plane bien tranchée par une médiane longiligne et proéminente formant le nez. De nombreux trous d’attache de parure sont disposés sur la collerette. La patine de l’objet est couleur café clair, marquée de scarifications aux symboles du clan.

Objet collecté en 2006 dans la région de Kankan en Guinée Conakry.


Vendu

Portfolio