Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Batéké

Masque Batéké

B-569

samedi 10 mai 2008, par Emile Proust

Masque Batéké-Tsaye, R. D. Congo :
( Bateke-Tsaye mask, D. R. Congo )

Masque en forme de disque, plat et rond, sculpté dans un bois mi-dense, portant une parure de tissu sur le pourtour, un paillon de fibres de raphia en bas du visage et des plumes de calao et de pintade cousues sur le tissu de parure cachant le dessus de la tête.
La face est décorée de motifs semblant abstraits mais ayant pourtant des significations bien définies pour les Batéké.
Ce type de masque a quasiment disparu du Congo. Cet exemplaire qui ne semble pas de près très ancien a été collecté dans les "années 60", sur place. Provient d’une collection de particulier.

Quelques mots sur l’utilisation du masque :

Les BaTéké (singulier = Téké )résident en République Démocratique du Congo et au Gabon. Les BaTéké du nord-ouest sont connus sous le nom de Tsaye. L’unité sociale de base des deux groupes est la famille, menée par le Mfumu ou chef de famille qui a le droit de vie ou de mort sur chaque membre du clan. Le village dans l’ensemble est mené par le "père de la terre" ou Mfumu na Tzee. Les Tsaye croient en un Dieu suprême, Nzambi, et sont socialement régis par la société secrète du Kidumu. Le Kidumu, plus que séculaire, est une société politico-religieuse qui intervient dans tous les aspects principaux de la vie sociale : circoncisions, mariages, jugements et enterrements. À la fin d’une cérémonie du Kidumu, un danseur, accompagné des musiciens, exécute ses déplacements avec un masque en forme de disque, coupé par une raie horizontale. Le masque est couvert de motifs géométriques abstraits et en relief qui sont décorés de diverses telles que rouge, bleu, blanc ou brun. A l’arrière de ce type de masque, on note une forme de "U" à l’envers qui formait l’emplacement de la tête du porteur de l’objet.

Des informations sur les Batéké et le Kidumu en cliquant : ici


Vendu

Portfolio