Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Giphogo Pendé

Masque Giphogo Pendé

B-421

lundi 18 juillet 2005, par Emile Proust

Des masques Pendé, on retient habituellement la figure du célèbre Kiwoyo-muyombo, avec ses paupières supérieures vers le bas et sa longue barbe. Cependant, une autre forme a été imposée par les sculpteurs de la rive gauche de la rivière Kwilu : un masque-casque nommé Giphogo ou Kipoko, de forme cylindrique, aux yeux similaires au masque panya-yombé, qui était soit porté par le chef, soit par un tiers le représentant.
Le porteur du masque tenait un éventail dans chaque main et était vêtu d’une peau de singe attachée au sommet de la coiffure. Il ne dansait pas lors des cérémonies. Par contre, on voyait le porteur effectuer un sacrifice sur un animal, et en boire le sang.
Le porteur était encore présent, affublé de son heaume, lors des cérémonies de circoncision. Sa présence était alors monnayée, à titre d’indemnisation en contrepartie de ses bienfaits.
L’objet faisait partie du trésor du chef, nommé Kifumii. Son absence aurait entraîné bien des malheurs et désordres car il est un intermédiaire puissant avec le monde des ancêtres.
Celui-ci est de belle et douce polychromie de pigments ocres, rouges et blancs à l’extérieur. L’intérieur présente une patine lisse dûe à l’utilisation.


Vendu

Portfolio