Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Holo

Masque Holo

E-303

mercredi 18 juin 2008, par Emile Proust

Masque Holo, Rép. Dém. du Congo :
( Holo, mask, Dem. Rep. of Congo )

La plupart des masques des Holo, comme ceux de leurs voisins les Suku, Yaka, Mbala, Pende, etc, interviennent principalement dans le cadre du rituel de la circoncision, institution importante qui dans cette zone culturelle de la rivière Kwango est appelée n-khanda, mukanda ou encore nzo longo. Les jeunes garçons sont circoncis et emmenés dans un camp de brousse où durant plusieurs mois ils sont initiés à leur futur statut d’adulte.
Ces masques représentent les ancêtres civilisateurs et leur fonction serait d’assurer la fécondité des hommes. S’ils ne présentent pas des structures très compliquées comme celles des masques Yaka, les masques Holo résultent tout de même de belles prouesses techniques.
Ainsi, ce masque composé d’un panneau formant le visage, aux joues légèrement gonflées rappelant le Kakungu des Yaka est-il inscrit dans un cercle pigmenté de blanc de Kaolin. Le menton forme une petite excroissance arrondie vers le bas, les yeux sont en amandes étroitement ouverts en deux lignes horizontales. Le front s’élève en un panneau vertical masquant le dessus de la tête. Au-dessous du menton, un panneau similaire tombe sous le menton, facilitant le port du masque et est caché par la parure de fibres végétales.
Le plus spectaculaire sur cet objet est l’armature réalisée en roseau, liée au masque et entre pièces de l’armature par de fins brins de fibres végétales délicatement et précieusement noués. Le dessus de cette coiffe, apparent, est formé de tissu de teinte noire fermement tendu sur cette armature. Tension qui avait été réalisée en mouillant l’appareil au moment de l’ajustement.

Provenance : ancienne collection Georges Stoecklin


Vendu

Portfolio