Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Ibibio

Masque Ibibio

H-077

samedi 12 mai 2012, par Emile Proust

Masque facial Ibibio, Nigeria :
( Ibibibio face mask )

Masque facial sculpté dans un bois mi-dense, des Ibibio installés au sud-est de la Cross River au Nigeria. Ce masque dit de la société Ekpo, la société des fantômes, usurpait l’identité d’un esprit temporairement revenu au pays des vivants. Ekpo est aussi le nom donné à l’association masculine qui invoque les esprits des ancêtres et organise justice et police chez les Ibibio.
Populations exogames, les Ibibio surtout identifiés par leur dialecte éponyme se confondent avec leurs voisins les Eket, Oron, Anang, Enyong et Efik. Au-delà des confusions possibles avec ces voisins, les Ibibio ont fait perdurer des rites permettant de les identifier. Leur art reste aussi très identitaire, souvent reconnu à travers des masques aux formes tourmentées, pour évoquer la peur de l’au-delà ou bien combattre des maladies telle que le pian, notamment sous sa forme framboisa gangosa, qui sévissait dans cette région encore vers la mi-20éme siècle.
Ce masque, de forme ovale, est sculpté en formes douces, légèrement concave au niveau des yeux, lesquels sont pourvus de hautes paupières supérieures. Le nez est court et triangualaire, la bouche menue et ses lèvres en relief. Le front est haut et bombé, surmonté par une minuscule coiffe le surplombant. Patine ancienne et grisâtre laissant apercevoir des traces de pigments blancs. Le pourtour du masque est habillé d’un tressage de fibres végétales. Parmi les objets vus chez les Ibibio, ce masque étonne par la sobriété de son exécution.


360,00 €

Portfolio