Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Igala

Masque Igala

F-598

samedi 15 août 2009, par Emile Proust

Masque Inyelikpi Igala, Nigeria :
( Igala, Inyelikpi mask, Nigeria )

Masque sculpté dans un bois dur, parfois nommé "masque blanc" car la face est abondamment enduite de kaolin, appelé Inyelikpi (du nom d’une plante piquante de l’espèce des Mucuna) en région centrale du pays Igala au Nigeria.

Inyelikpi est un masque-coiffe, se portant comme le Gèlèdé des Yoruba mais recouvrant le visage. Le porteur laisse reposer le bord inférieur interne sur le menton ou dans sa bouche. Une collerette de portage permet d’attacher le masque sur l’arrière et d’y ficeler les vêtements se composant de tissages de raphia et d’un brocart aux couleurs vives.

La face lisse, teinte de blanc cérusé, demi-ovale et plate dispose d’une bouche étroite et large sur la ligne du menton. les yeux sont percés en forme d’amandes, le nez légèrement triangulaire est droit, mince et à peine saillant. De petites oreilles sont disposées de part et d’autre d’un front court et large.

Une ligne crénelée sépare le front de la coiffe formée de cinq volumes verticaux où les teintes de pigments bleus, blancs et rouge successifs se confondent avec la surface de tons grisâtres.

Inyelipki, masque lié au culte d’Egu, sortait pour une danse appelée Etogba lors de la dernière nuit des funérailles. Il dansait jusqu’à la maison du défunt et poursuivait son chemin jusqu’à une sorte d’autel nommé Ihi, en fait un présentoir portant des lances, des cuillers et des cauris posés là en l’honneur du mort.

Très bel objet collecté in situ. Réparations anciennes sur la coiffe.


Vendu

Portfolio