Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Karanga Risiam

Masque Karanga Risiam

C-759

mardi 24 octobre 2006, par Emile Proust

Masque Karanga dans le style des Risiam au Burkina Faso :

Le masque karanga (pluriel : karansé) est sans doute l’un des plus connu de la sculpture Mossi traditionnelle du style du Yatenga. D’une hauteur de près de deux mètres, ce masque à lame est maintenu à l’aide d’une simple barre de bois, qui traverse l’intérieur de la partie basse du masque, serrée entre les dents du danseur. Une cordelette placée autour de la tête renforce l’ensemble. Malgré l’utilisation d’un bois léger, le danseur effectue de véritables prouesses. Composé d’une tête d’antilope reconnaissable à ses cornes stylisées, la face concave est surmontée d’une lame ajourée, gravée de motifs en bas-relief avec des rehauts de couleur rouge. L’antilope figurée a certainement joué un rôle clé dans le mythe fondateur du clan qui détient ce masque. Les similitudes quant au costume du masque et à ses formes sont à rapprocher des créations des Dogon, voisins septentrionaux des Mossi du Yatenga.

L’aire de peuplement des Risiam se situe depuis l’Ouest de Yaka en pays Mossi jusqu’à l’aire de peuplement des Kurumba au Nord du Burkina Faso.

Le masque Risiam est à comparer avec les masques dans le style du Yatenga. Le Risiam a la hampe plus courte que le Yatenga. La tête et les cornes de l’antilope sont plus larges et plus proéminentes sur le Risiam, et la partie faciale est convexe plutôt que concave. La face hémisphérique est coupée dans la ligne médiane verticale par une arête dentelée flanquée de chaque côtés par une succession de cercles ayant chacun pour centre les yeux.


Vendu

Portfolio