Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Lwalwa

Masque Lwalwa

I-280

lundi 29 août 2011, par Emile Proust

Masque Mvondo, de chasse, Lwalwa, R. D. Congo :
( Lwalwa Mvondo hunting mask, D. R. Congo )

Exceptionnel masque Mvondo ou Mfondo de la société des chasseurs chez les Lwalwa établis au sud de la République Démocratique du Congo. La face en forme de losange et concave porte un long nez droit et étroit naissant depuis le haut du front. De part et d’autre du nez, deux fentes rectangulaires sont des lumières pour les yeux, la bouche est figurée au-dessous par deux lèvres étroites et saillantes. La surface de l’objet est plaquée de feuilles de cuivre relativement épaisses agrafées de clous du même métal. On remarque un petit trou entre le nez et la bouche, qui servait à ajuster un lien permettant au danseur de retenir le masque avec ses dents.

La recherche de l’utilisation des formes géométriques dans l’art africain est sublimée à travers le masque Mvondo dans la production artistique des Lwalwa. Ce peuple dispose d’un inventaire de 4 types de masques différents pour célébrer les rituels de la société Bangongo, société des chasseurs et pour les cérémonies du Ngongo, cérémonies d’initiation des jeunes gens.
Ces quatre principaux types de masques chez les Lwalwa sont habituellement peints avec la sève rouge du fruit du mukala (arbre de la maturité) et occasionnellement noircis à la fumée ou des colorants. Tous interviennent dans la danse de Bangongo pour apaiser les esprits, augmenter les chances à la chasse et pour initier les danseurs de la société Bangongo. Les masques dansent seulement la nuit pour ne pas faire peur aux femmes.

Voir des schémas proposant typologie et diversité des masques Lwalwa en cliquant ici.


Vendu

Portfolio