Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Punu

Masque Punu

H-076

jeudi 5 août 2010, par Emile Proust

Masque Ikwara des Punu, Gabon :
( Punu Ikwara mask, Gabon )

Masque facial de teinte noire figurant un visage humain, sculpté dans un bois mi-dense provenant de chez les Punu installés au centre-sud du Gabon. La face du masque est ovale, menton pointu, petite bouche aux formes arrondies et en relief, petit nez triangulaire, yeux en amandes fendus en légères arcades suivant la ligne des sourcils placés hauts à la naissance d’un front bombé. La coiffe se compose d’un haut et large mortier décorés de cheveux incisés dans le bois sur le pourtour et le sommet. L’ensemble est agrémenté de deux couettes latérales. La surface de teinte noire est décorée de pigments blancs sur les paupières et leurs prolongements, ainsi qu’aux commissures des lèvres de la bouche.

Selon Paul Timmermans, ethnologue au musée de Tervuren, les masques noirs étaient appelés Ikwara (Ikwara-Mokulu, masque de la nuit). Ces masques noirs aux fonctions anciennes de justicier dansaient au crépuscule ou la nuit, sur des échasses un peu plus courtes que celles des danses de l’Okuyi (masques blancs). Certains masques blancs pouvaient être repeints de teinte brune ou noire en raison de diverses circonstances : lorsque par exemple, lors de palabres compliqués, les juges du clan en décidaient ainsi. Les Punu croyant que ce masque avait des caractères maléfiques, ils n’en ont produit que de faibles quantités. Par ailleurs, ils évitaient de les montrer aux personnes étrangères au clan. Ceci explique qu’on ne rencontre qu’un petit nombre de ces masques noirs, en comparaison du vaste inventaire de masques blancs.


Vendu

Portfolio