Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Masque Tchokwé

Masque Tchokwé

I-293

jeudi 23 décembre 2010, par Emile Proust

Petit masque Pwo Tchokwé, R. D. Congo :
( Small Pwo Cokwe mask, D. R. Congo )

Petit masque de poignet sculpté dans un bois dense des Tchokwé installés au sud de la République Démocratique du Congo, à la frontière de l’Angola. Délicatement ouvragé, les surfaces lisses, la face du masque en forme de cœur porte une petite bouche aux lèvres arrondies. Le nez est étroit et droit, les yeux larges en amandes, saignés de fines fentes allongées, les sourcils en douces arcades sont surplombés par le front arrondi, celui-ci portant la croix de Saint André, symbole qui aurait été acquis lors de la venue des navigateurs Portugais. Les oreilles sont en forme de lobes dans le prolongement de la ligne des yeux. La coiffe, naissant haut au-dessus du front, en forme de bandeau et en relief, est délicatement striée. Elle se prolonge sur l’arrière par une coque de vannerie sur laquelle est attachée un tressage de fibres végétales formant des pompons figurant la chevelure. Au-dessous de la coque, un tricot aux mailles larges formant une chaussette permettait au porteur de masque d’enfiler son bras et de jouer avec l’objet devenu alors marionnette.

Chez les Tchokwé, le masque Pwo, masque de danse, incarne l’évocation de la fille et de l’épouse idéales tout en figurant la symbolique d’une ancêtre veillant sur la fécondité. Il sublime les concepts de jeunesse et de beauté féminine. Le danseur entretenait une relation fusionnelle avec son masque qu’il n’obtenait qu’en offrant un anneau de cuivre au sculpteur.

Vendu soclé.


Vendu

Portfolio