Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Pendentif Pendé

Pendentif Pendé

E-428

samedi 16 août 2008, par Emile Proust

Pendentif Ikhoko des Pendé en République Démocratique du Congo :
( Ivory Ikhoko pendant amulet from the Pende in the Democratic Republic of the Congo )

Les pendentifs, Ikhoko, des Pende en R. D. du Congo étaient sculptés dans l’ivoire de défense des éléphants. Les Pende centraux de la chefferie de Gatundo ont développé un style de masque propre, aisément reconnaissable, devenu célèbre sous le nom de katundu ; le style se distingue par des yeux triangulaires mi-clos, un petit nez retroussé et surtout la ligne des sourcils formant un W renversé en relief continu au-dessus des yeux. Il caractérise surtout les masques de type mbuya qui dansaient jadis lors de la clôture du mukanda. Les Pende en ont façonné de merveilleuses répliques miniatures appelés ikhoko.
Ces pendentifs en ivoire jouaient un rôle thérapeutique et de protection contre certains dangers liés aux masques ; ils protègent notamment contre les maux frappant ceux ou celles qui transgressent les règles des rites de circoncision. Le style katundu connut un tel succès que les Pende orientaux et quelques ethnies voisines en ont adopté les caractéristiques.

Les Ikhoko sont des objets protecteurs, généralement portés par le Djogo, chef spirituel du clan, et encore par les personnes dans un grade élevé de la société du Bwami. Objets de prestige, ils sont aussi portés après les guérisons afin de bien signifier leur valeur, leur utilité.


Vendu

Portfolio