Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Poteau Dogon

Poteau Dogon

E-462

mercredi 13 août 2008, par Emile Proust

Poteau de case ( Toguna ) Dogon, Mali :
( Dogon Toguna house post, Mali )

Dans les villages Dogon, le Toguna ( Togu = abri et Na = grand ) est l’édifice public le plus important. C’est l’endroit où se réunissent les hommes, c’est l’endroit où se tiennent les réunions du Conseil du village, assemblée des anciens et sages. Le lieu de construction est choisi par le chef et le village est construit en s’ordonnant autour du Toguna.
Les poteaux de cette construction sont sculptés selon des canons de formes et d’expression bien précis, relatifs à l’histoire et la cosmogonie du peuple Dogon. Généralement, les Toguna sont conçus avec une toiture très basse, portée par trois rangées d’appuis sur lesquelles sont disposées des chevrons puis liteaux eux-mêmes supportant d’épaisses bottes de tiges de millet. On considère que le poids portés par les poteaux atteind en moyenne une vingtaine de tonnes. Pour cela, lorsque les supports du Toguna ne sont pas carrément en pierres, ils sont alors taillés dans le bois nommé localement kilé ( prosopis africana), un bois très dur qui est aussi utilisé pour faire du charbon de bois, des tambours, des poteaux funéraires et encore des pièges ou des ruches.
Sous cette épaisse couche de chaumes aux flancs appuyés proches du sol, à environ 1,20 m ou 1,50 m de hauteur, le Toguna devient une protection agréable contre les rayons du soleil et aussi contre la chaleur extérieure. Le peu de fraîcheur remontant du sol y est relativement bien conservée.
Et la plupart de ces poteaux sont sculptés de manière à représenter chacun l’un des personnages parmi les ancêtres primordiaux. Ici, c’est une figure féminine, les pieds en appui sur le tronc, les jambes courtes en tension et décollée du support, le tronc allongé et les mains en appui sur l’abdomen, signe de fécondité. Le cou est long, comme le visage surmonté d’une coiffe en crête sagittale.

Erosion à la base de l’objet, belle patine grise-miel légèrement érodée sur l’ensemble de la surface. Provenant de l’inventaire d’un particulier collectionneur.


Vendu

Portfolio