Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Serpent Baga

Serpent Baga

E-231

mardi 25 mars 2008, par Emile Proust

Masque cimier serpent Kakilambé Baga, Guinée :
( Baga Kakilambe protective snake headdress mask, Guinea )

Le masque cimier Kakilambé (aussi dénommé Bansonyi, terme employé par les Susu, voisins des Baga et souvent utilisé par les occidentaux) est en forme de serpent chez les Baga de l’Ouest de la Guinée Conakry. Sa forme ondulée est caractéristique et sculptée dans un bois dense. Le masque porte des motifs en relief d’une belle polychromie de pigments blancs, noirs et rouges.
Le serpent Kakilambé représente l’esprit A-Tshol, esprit de l’eau où résident les ancêtres, esprit qui guérit (A-Tshol = médecine), esprit qui veille sur les membres de la société secrète aussi en charge de l’initiation des jeunes gens et parfois, comme chez les Baga Kakissa, l’esprit le plus élevé.
Kakilambé intervient durant la plupart des cérémonies rituelles mais surtout afin d’annoncer l’émancipation des jeunes gens vers le stade d’adultes à part entière.
Lors des cérémonies, Kakilambé louvoyait à peine à la surface de l’eau, puis le masque d’un coup s’élevait jusque sur la terre ferme pour danser en rejoignant les grands masques D’mba (Nimba) au rythme des célèbres tambours Baga.
Dans certaines régions du pays Baga, c’étaient parfois deux ou trois serpents qui sortaient de l’eau simultanément, dans un simulacre de combat. C’était le cas pour cet exemple (image ci-dessus) qui avait pour adversaire cet autre masque qu’on peut consulter en cliquant ici.


Vendu

Portfolio