Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Objets > Siège Batcham

Siège Batcham

F-620

mardi 19 mai 2009, par Emile Proust

Siège masque Batcham, Cameroun :
( Batcham mask seat, Cameroon )

Le siège figurant un visage humain, dit masque Batcham (lieu où ce type de masque a été vu pour la première fois par des occidentaux), est très répandu dans la région des Grasslands au Cameroun. L’objet pouvait être de grande taille et on le voyait alors évoluer parmi les fêtes de villages. Il était tenu haut par deux ou trois porteurs car il fallait aussi en plus du masque, promener le chef, installé assis sur cette sorte de trône afin de le faire parader parmi l’assemblée.
La forme impressionnante du masque et la possibilité de l’utiliser à des fins de prestige fît que son usage se répandit dans toute la région des Grasslands.
A Bandjun, c’est la confrérie Msop qui est la plus importante. Cette confrérie est ouverte à toutes les couches sociales. Toutefois, son état-major est constitué par les membres de la famille royale, essentiellement les héritiers des "ta ngwala" (pères des ngwala). Et les membres les plus influents exhibent le masque dit "Batcham", appelé aussi selon les endroits : tsesah, tsetah, tsekah, tsekom, tsema’ba ou encore tsemabou.
Des masques de plus petites tailles que ceux pour porter les chefs ont aussi été sculptés, ainsi celui présenté. Sous toutes réserves, cet objet aurait servi d’assise aux enfants lors des cérémonies de circoncision. Son architecture est en tout points semblable à celle des grands sièges. Belle patine lisse du bois pour cet objet qui a manifestement été très souvent utilisé, au moins pour s’asseoir.


Vendu

Portfolio