Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Statue Idoma

Statue Idoma

F-592

lundi 9 mars 2009, par Emile Proust

Statue Anjenu, Idoma, Nigeria :
( Idoma, Anjenu figure, Nigeria )

Courte, massive, cette statue dite Anjenu était utilisée pour les rites de fécondité et révérée sur l’autel familial chez les Idoma, proches cousins septentrionaux des Igbo.

Anjenu, ou "esprit de l’eau", est comparable à Mami Wata chez les voisins les Igbo, où l’esprit féminin vit sous l’eau et possède ses fidèles lorsqu’ils rêvent ou qu’ils sont en transe.

Et chez les Idoma, l’Anjenu est bien un culte de la guérison et de la fertilité. Certains membres de l’Anjenu peuvent être des hommes. Mais la plupart du temps, ce culte est considéré comme un "Juju" (vaudou) de femmes. Et effectivement, le parcours du fidèle débute sur le conseil d’un devin généralement lorsqu’une femme n’arrive pas à enfanter ou a enfanté d’un mort-né. Le malheur dans ce cas est imputé à l’action des esprits Anjenu qu’il faudra alors bien vénérer, nourrir de sacrifices et apaiser par des cérémonies.
Ces cérémonies sont d’abord accomplies dans le sanctuaire d’un ou une déjà disciple du culte puis ensuite chez soi car il faut s’engager à long terme avec l’Anjenu.

On notera que les Idoma affirment que l’Anjenu n’est pas un culte très ancien. Il aurait été importé de chez les Igala vers 1910. Pour conforter ces dires, on remarque qu’aujourd’hui encore, de nombreux chants liés au culte de l’Anjenu sont en langue Igala.


Vendu

Portfolio