Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Statue Suru-Ku

Statue Suru-Ku

E-529

samedi 20 décembre 2008, par Emile Proust

Statue pour la divination, Suru-Ku, Mali :
( Suru-Ku, divination figure, Mali )

La région de Bélédougou au nord de Bamako, autour de Kolokani, est connue par les Bamana/Bambara pour être un périmètre où les techniques de géomancie et divination se sont développées afin de soigner diverses maladies ou dysfonctionnements liés à des problèmes d’ordre mental. Info ou intox, il semble que les praticiens dans ces domaines de la psychiatrie aient excellé et qu’ils en tirent aujourd’hui encore une renommée. Une revue sur ce sujet a été rédigée par Bastien C., références en cliquant ici.

Lorsqu’on aperçoit autour de Bélédougou une statue figurant un devin, avec des représentations de hyènes, on dit " Suru-ku-ni ", ( c’est le devin ), alors que le terme " Suru-ku " se traduit par " Hyène ".

La statue ci-dessus, sculptée dans un bois dur, surface érodée, croûte grisâtre et fentes anciennes, figure un homme à califourchon sur deux hyènes lesquelles sont plantées sur un socle rectangulaire aux extrémités arrondies. Le dessous du socle est encore marqué des traces de la terre sur laquelle il reposait.
Les hyènes, posées sur des pattes filiformes ont un tronc court et arrondi. Le front surplombe la face, au-dessus de la gueule en avant. Textuellement comme sur les célèbres masques-hyène de la même région.
Les deux jambes repliées du devin reposent sur les hyènes. Le tronc est droit, l’ombilic proéminent, et la poitrine large et en saillie avancée au-dessus de l’abdomen, un style de sculpture fréquemment réalisé dans la statuaire Dogon. Le cou long et droit émerge depuis un collier. La tête est ronde, le menton et la bouche en avant, le nez formant une flêche en bas, toujours similaire aux Dogon. Les yeux sont sculptés en ronde-bosse, et les oreilles, dans le prolongement des lèvres de la bouche sont en forme de fer à cheval. Des traits de scarifications sont gravés verticaux depuis les yeux sur les deux joues.

En plus des hyènes signifiant le caractère "géomanciel" de ce "Suru-Ku", les bras reposant sur les cuisses sont prolongés par des bâtons de divination à la surface annelée. Ces objets servaient pour la lecture des signes dessinés à la surface du sol.

Belles érosion et patine de surface de l’objet.


Vendu

Portfolio