Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Statue Téké

Statue Téké

E-148

vendredi 21 mars 2008, par Emile Proust

Bilongo, statuette fétiche Téké, R. D. Congo :
( Bilongo, téké fetisk figure, D. R. Congo )

La statuette s’élève depuis une ébauche de sculpture des pieds et du bassin. Le buste mieux détaillé porte des bras plaqués reposant sur l’abdomen. Le cou long et large porte la tête fière. Le menton est prolongé d’une barbichette, la bouche forme une moue en relief, le nez est court et droit et les sourcils forment une accolade en surplomb au-dessus des yeux. Caractéristique des visages des statues Téké, les traits de scarifications linéaires et verticaux qui recouvrent les joues en totalité. La coiffe est formés de petists grains alignés, sculptés en ronde-bosse.
Ce Bilongo est dépourvu de son enveloppe de tissu contenant les matières magiques lui permettant d’exercer ses fonctions de Matomba, soit de Bilongo ayant des fonctions apotropaïques. La patine d’ancienneté est lisse et très brune sur la tête et le cou, plus terne vers le bas, depuis la ligne des épaules. Il est permis de penser que le Bilongo avait été habillé pour servir selon son usage, puis déshabillé avant d’être cédé à des voisins des Téké, qui leur enviaient les propriétés de leurs statuettes.


Vendu

Portfolio