Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Statue couple Lobi

Statue couple Lobi

B-027

samedi 18 juin 2005, par Emile Proust

Grande statue fétiche Lobi, Couple Primordial, provenant de la région de Kpamti au Burkina Faso.
Les lobi se répartissent à la croisée des trois frontières de Côte d’Ivoire, Ghana et Burkina Faso. Vers 1950, des ethnographes découvrent ce groupe social bien homogène dont une des particularités avait été de réussir à bien éviter les occidentaux durant les périodes post-coloniale et coloniale.
Leur sculpture est souvent qualifiée d’art brut par les amateurs. Parfois, un simple pieu de bois enfoncé dans le sol avec à l’extrémité supérieure une esquisse céphalomorphe représentera un Batéba, statue fétiche de protection
D’autres sculptures prennent des dimensions élégantes, gracieuses et plus sophistiquées, tel ce Couple Primordial : A l’ombre des regards dans le Thilduù, la pièce sacrée de la maison, on s’en approchait pour célébrer les unions. Les participants et témoins arrosaient ce Bùthib (sculpture) du sang de poules ou pintades sacrifiées, de bouillie de mil... des œufs pouvaient être projetés. Le liquide recueilli le long de la statue ou sur le sol était alors bu par l’assistance. Pour attester d’une signature virtuelle certes, en tous cas morale, sur l’instant consacrant le contrat entre les mariés.


Vendu

Portfolio