Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Statuts > Statuette Baoulé

Statuette Baoulé

E-047

vendredi 24 août 2007, par Emile Proust

Statuette Blolo bla Baoulé, Côte d’Ivoire :
( Bawle Blolo bla statuette, Ivory Coast )

Statuette ancienne sculptée dans l’ivoire de défense d’éléphant. Sur une base circulaire, la figure est assise sur un tabouret de type Akan. Le bras droit et la main sont posés sur l’abdomen, la main gauche tient la barbe allongée depuis le menton. Le visage est allongé, les yeux tirés sur les côtés, les arcades sourcilières en larges courbes se déploient depuis le haut de la ligne du nez. La coiffe est composée d’un premier lobe se déployant depuis la ligne d’un front bombé et haut, puis un deuxième lobe se déploie vers l’arrière se terminant en une tresse. Des points de scarifications à l’insigne du clan sont posés, bien en relief sur les joues, le front, les bras, les flancs et le dos. L’ensemble porte de nombreuses fentes de dessication et est d’une teinte rouge due aux libations répétées à l’aide de l’huile rouge, de noix de palme.

Cette statuette est un Blolo bla, un époux de l’au-delà. Soit un double de l’époux. L e couple, selon les croyances Baoulé, est sûr que toutes les situations de la vie du couple sur terre sont causées par le double de chacun d’eux. Il faut alors parler, s’adresser au Blolo, bian ou bla selon que l’on soit homme ou femme, pour parvenir à une vie faite de douceurs et sans problèmes. L’épouse conservait le Blolo proche d’elle dans toutes les circonstances, aussi bien lors de voyages l’éloignant de son époux.


Vendu

Portfolio