Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Instruments de musique > Tambour Songié

Tambour Songié

B-510

lundi 31 juillet 2006, par Emile Proust

Tambour de cérémonies des Songié en République Démocratique du Congo :

Lors des cérémonies diverses, tout comme pour l’heure des rassemblements pour la prière quotidienne au crépuscule, le tambour parcoure le village pour appeler la population.
Ce tambour sculpté dans une forme de bois semblable à un mortier présente un visage d’ancêtre sur la face, et encore deux statuettes d’ancêtres sur les côtés.

Ces statuettes Songié ne sont pas des symboles de pouvoir. Ce sont plutôt des aides personnelles qui peuvent être utilisées soit pour obtenir la protection ou la guérison, soit comme moyen thérapeutique. Ce sont des objets de force ou des figures magiques qui sont appelés Mankishi (au singulier : Nkishi).

Ces statues sont prisées à cause des ingrédients magiques (Bishima) dissimulés dans le ventre ou dans les cornes (ici, les griffes de léopards) et préparés par le spécialiste des rites (Nganga) à partir de substances animales, végétales ou minérales. Ces ingrédients peuvent être répartis en deux catégories : d’une part des substances dont l’effet agressif lutte contre la source des actions néfastes et d’autre part des substances qui exercent une influence bénéfique sur le patient. Le sculpteur réalise uniquement le contenant figuratif que le Nganga active par la suite.

L’objet, rare, de belle facture, présente une surface de belle patine brune-rousse d’utilisation et d’ancienneté.


Vendu

Portfolio