Galerie du Galion

Accueil > Art primitif africain > Masques > Tête Ekoï

Tête Ekoï

F-740

mardi 27 juillet 2010, par Emile Proust

Masque-cimier tête Ekoï (Ejagham), Nigeria :
( Ejagham (or Ekoy) headdress mask, Nigeria )

Ancien masque coiffe (cimier) des Ekoï installés dans la région forestière du sud-est du Nigeria. Sculpté dans un bois dur et lourd, l’objet comporte à la base une forme de socle duquel s’élève un long et large cou. Au-dessus se tient la tête, ronde, couverte de peau d’antilope tendue sous laquelle on devine les traits de la face. La bouche ovale est munie de petites dents sculptées dans l’os, insérées dans des entailles creusées dans le bois.
Le peuple Ekoï (ou Ejagham) est organisé sous forme d’un groupe ayant une politique décentralisée dans un maillage de petits villages dispersés ou les membres d’un clan ou plusieurs clans sont unis sous la direction d’un prêtre-chef, le Ntoon. Celui-ci a la responsabilité des activités rituelles de la communauté tandis que les fonctions politiques sont partagées entre diverses sociétés de classe d’âge, dont l’association des anciens comme celle des jeunes hommes.
C’est à travers l’institution du Ntoon qu’on remarque les créations les plus intéressantes des Ekoï. Dont les célèbres masques à deux faces, parfois trois, ornés de tresses en forme de spirales.
D’autres masques figurent seulement une tête, souvent à l’image de la personne décrite, et en l’honneur de celle-ci, qui aurait défié et tué quelques léopards, parfois des ennemis.


Vendu

Portfolio